L’estime de soi : un trésor pour réussir !

estime-de-soi-reussir-grandirL’estime de soi, une graine à arroser !

« J’suis nulle, j’y arriverai jamais, s’exclame Léa en rentrant de l’école ! » « J’ai raté ma ceinture verte, les autres, ils l’ont eue ! pleure Julien à la sortie du judo ». Aucun doute, le regard que chacun porte sur lui est négatif, peut-être même que chacun n’aime pas qui il est en ce moment. Leur estime d’eux-mêmes est au plus bas. L’estime de soi c’est la manière dont je me vois et dont j’aime ce que je vois. Cela touche mon identité, ce qui est au plus intime de moi. C’est le regard bienveillant que je vais porter à mon égard. C’est la valeur que je vais m’accorder. Souvent, je peux la confondre avec la confiance en soi, qui porte, elle, sur mes compétences, sur ce que je sais faire. Je peux avoir confiance en moi et avoir une mauvaise estime de moi : je sais réaliser telle ou telle activité, et pourtant je ne me sens pas vraiment fier à l’intérieur de moi, incapable encore d’être en contact avec ce qui fait ma singularité, mes forces, mes points d’ancrage. Parfois cela va jusqu’au « syndrome de l’imposteur » : est-ce bien de moi dont parle mon professeur, je ne suis pas aussi bon/bien que ce qu’il dit…
Quel engrais alors apporter à cette estime de soi pour la faire grandir et s’épanouir chez mon enfant ou mon adolescent ?

Voici plusieurs pistes possibles :
donner à mon enfant des signes de reconnaissance positifs et inconditionnels, qui portent sur qui il est : « Je vois que tu prends beaucoup de plaisir à faire ce bricolage! Montre-moi comment je dois m’y prendre ! »
donner un espace d’accueil inconditionnel – sans jugement- à mon enfant pour qu’il apprenne à regarder avec bienveillance ce qui se passe pour lui à l’intérieur : « comment t’es-tu senti(e) à l’intérieur de toi quand tu as reçu cette note, que tu as su réaliser l’exercice, que cet adulte t’a fait ce compliment ? »
réaliser un cercle de « chaudoudoux » à plusieurs : se mettre en cercle et compléter la phrase suivante que je vais adresser à tour de rôle pendant un temps donné : ce que j’aime chez toi c’est… ton dynamisme, ton énergie, ton humour, ta générosité, etc…

Avec cette estime de soi bien ancrée, les racines de votre enfant seront solides et l’arbre sera plus fort pour affronter les saisons !

Bon arrosage !

Anne-Sophie de Chauvigny, psychopraticienne

FLYAWAY propose des ateliers destinés à vos enfants et adolescents pour nourrir l’estime de soi et booster ses talents ! Décrouvrez-les ici !

Comments are closed.